Nos actions‎ > ‎

Parrainages

Parrainer un enfant c'est lui assurer d'aller à l'école chaque jour, c'est lui offrir une assiette de riz quotidienne et c'est lui permettre, lorsque c'est possible, de rester vivre au sein de sa famille.

AidàMada se met en quête d'un parrain après avoir reçu un dossier de parrainage élaboré par Zo, le responsable du centre Tsinjo.

Ce parrain s'engage à verser un montant de 35 CHF par mois. Pour des raisons pratiques de comptabilité, l'association demande que le montant annuel du parrainage (420 CHF), soit versé dans le courant du premier trimestre (possibilité de versement en 1, 2 ou 3 fois).

L'association reverse trimestriellement le montant de tous les parrainages au centre Tsinjo. 4 fois par an (à Pâques, à la fin de l'année scolaire, en septembre et à Noël),  est organisée la "journée des mamans". Ce jour-là, toutes les mères viennent au centre pour recevoir l'argent du parrainage et fournissent en contre-partie le bulletin scolaire de l'enfant. Grâce à ce document, nous sommes assurés de la scolarisation des enfants parrainés. Un exemplaire en est donné au parrain pour qui l'engagement devient plus concret. Il arrive que des marraines envoient des lettres, dessins ou colis à leur protégé par le biais du centre Tsinjo. La journée des mamans sert aussi à remettre aux mamans tout ce qui provient des marraines d'AidàMada. 

Il arrive parfois qu'une personne contacte spontanément l'association avec le désir de parrainer un enfant. Zo, côtoyant en permanence des familles en situation instable, fragile ou de grande pauvreté, ne tarde pas à nous adresser un nouveau dossier de parrainage.

 

Nous venons de recevoir en décembre 2016 le dossier de parrainage de Faneva, une petite fille de 10 ans, pour une nouvelle marraine. Seriez-vous intéressé ou connaissez-vous quelqu’un autour de vous qui souhaiterait prendre un enfant malgache sous son aile?




 

Les mamans des enfants parrainés lors d'une "journée des mamans"
Sous-pages (1) : Enfants parrainés